Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 26
Localisation : Paris, France
Voir le profil de l'utilisateur

A l'arrêt de bus [nouvelle véridique] *Interdit aux moins de 18 ans*

le Dim 28 Mai - 15:43
Avant propos:
Bien que cette histoire soit on ne peux plus véridique et réelle, je tiens à préciser qu'il s'agit d'une histoire et que je ne suis pas spécialement gay et que je ne cherche pas de partenaire gay. Merci de votre compréhension.

Cependant j’espère qu'elle saura émoustiller tout les membres gays de notre communauté ainsi que les membres féminins fantasmant sur ces derniers...

Mon histoire commence...
... alors que j'étais en soirée avec des amis. Il s'agit là d'une soirée entre jeunes de 16 à 18 ans comme nous pouvons en faire quand nous sommes jeunes. Nous avons pris place dans un grand parc entouré d'une petite forêt et sur un terrain de base-ball. Nous sommes une petite 10aine et tout le monde ne se connaît pas mais tout le monde a des amis en commun qui sont présents.

La nuit commence à tomber, certains d'entre-nous ont pris place dans un abri pendant que d'autres, les plus aventureux et casse-cou, cherchent du bois pour faire un feu. Nous sommes en mi-saison et il commence à faire légèrement frais. Heureusement, les "cueilleurs" n'ont pas trop trainés! Ils reviennent avec du petit et gros bois et je me propose à ce moment pour lancer et gérer le feu, étant le seul ayant déjà au par avant géré un feu.

La soirée se déroule en bon enfant, tout le monde s'amuse, certains jouant des tours gentillets aux autres, certains bons amis ou couples se câlinant... Rien de bien méchant. Pendant la soirée, étant frileux, je reste proche du feu et l'on m'apporte des pommes-de-terre à faire cuire "à la cendre". Ne sachant pas trop cuisiner, je vous laisse imaginer que le résultat n'a pas été fameux... Les pommes-de-terre n'étaient pas du tout assez cuites mais nous les avons mangé tout de même. Comme dans toute soirée, nous avions également un peu d'alcool, certains buvant plus que d'autres et les déviances devenant de plus en plus nombreuses et importantes...

Le soirée continue ainsi et je commence à remarquer qu'un garçon un peu efféminé drague plusieurs autres garçons et particulièrement moi. N'étant pas en couple à cet instant, j'imagine que j'étais une cible assez attirante et n'ayant jamais eu de relation gay, je ne me suis pas vraiment aperçu de ce qu'il allais arriver...

La soirée a pris une autre tournure pour moi lorsque le garçon efféminé en question, sans prévenir, m'embrassa langoureusement. Je ne m'y attendais pas du tout et fût pris au dépourvue. Je me laissa faire, ne sachant pas trop comment réagir puis le garçon repartit comme si de rien n'étais, commençant à embrasser tout le monde à tour de rôle... L'une de mes amies de l'époque vînt alors me voir pour me dire que c'étais l'habitude de ce garçon. Il embrassais régulièrement tout le monde et qu'il ne fallait pas y faire trop attention... Mais quand c'est votre première fois avec un garçon et qu'il vous drague de manière très explicite, on ne laisse pas passer cet épisode sans rien en penser...

Le garçon avais 16 ans, side cut blond, piercés aux deux labrets et vraiment très efféminé. Pas pédale mais mignon même pour un hétéro. Plusieurs fois dans la nuit il essaya de m'embrasser de nouveau, s'approchant parfois de moi, me faisant des câlins mais j'étais relativement mal-à-l'aise et ne me laissais pas trop faire. N'étant pas gay, je ne souhaitais pas avoir de relation avec un autre garçon.

Le matin commença à poindre le bout de son nez et les gens commencèrent à rentrer chez eux les uns après les autres pour se reposer jusqu'à ce que je resta seul avec le garçon efféminé. Il me proposa de me raccompagner jusqu'à un bus pour que je puisse rentrer chez moi aussi mais le premier bus n'arrivais que dans plusieurs heures...

Nous étions à l'arrêt de bus, moi debout devant lui qui étais assis sur le banc. Nous discutions de choses et d'autres et notamment du baiser qu'il m'avais donné plus tôt... il se rapprocha de moi et commença à déboutonner mon jean pour ensuite sortir mon sex et pouvoir aussitôt le mettre dans sa bouche et me sucer.

Encore une fois, je fût assez surpris de ce comportement mais je me laissa faire. J'étais assez pris sous le charme de ce garçon malgré tout et puis, le mal étais lancé... Il ne restais donc plus qu'à y prendre du plaisir!

Je me laissa donc sucer et lécher par ce garçon à l'arrêt de bus alors que la matinée se passais petit à petit. Je dois avouer que je pris tout de même du plaisir mais je n'éjacula pas. Nous étions obligé d’arrêter car nous avions peur que quelqu'un arrive et nous surprenne et le bus ne devais plus trop tarder...

Le bus arriva effectivement quelques minutes après et je rentra alors chez moi, étonné de cette expérience...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum